Jouets connectés : mise en demeure publique pour atteinte grave à la vie privée en raison d’un défaut de sécurité

La Présidente de la CNIL met en demeure la société GENESIS INDUSTRIES LIMITED de procéder à la sécurisation de jouets connectés à destination d’enfants : la poupée « My Friend Cayla » et le robot « I-QUE ». 
Source: Cnil